Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 12:12

skall.jpg

Vernissage  le  28  octobre  à  18h00

18h00>19h00  /  vernissage  /Octave  Cowbell  (Metz)

20h00>22h00  /  performance  /Castel  Coucou  (Forbach)

(Navette  gratuite  a/r  entre  les  deux  lieux  >  reservation  07  61  41  06  06)

Ouverture  :  jeu,ven,sam  de  15h00  à  19h00  et  sur  rdv

 

Capture-d-ecran-2011-10-26-a-12.15.21.png

 

Skall

 

Artiste contemporain vivant à Paris, Skall (*1960) a développé ses créations dans plusieurs domaines : sculp- tures, performances, photos notamment. Outre ses expositions et performances, il collabore fréquemment avec le Ministère de la Culture. Son œuvre se caractérise essentiellement par l’élévation harmonieuse d’objets du quotidien en hauteur. Il agrège ainsi porcelaines, verres, plastiques et toutes autres sortes de matériaux hétéroclites dans des sortes de tours pouvant parfois atteindre plusieurs mètres de haut.

Il a réalisé de nombreuses performances à Paris mais aussi en province ou à l’étranger (Tunis, Djerba) arrivant par là-même à communiquer au delà des barrières culturelles et linguistiques avec ses spectateurs

 

Skall is represented by:

Mario Mauroner Contemporary Art Vienna Weihburggasse 26 1010 Wien - Austria email: office@galerie-mam.com tel: +43 1 904 2004

Caroline Smulders I love my job email: csmulders@free.fr tel: +33 6 0902 6631

 

Éminemment singulière, l’entreprise artistique de Skall semble attendre qu’on forge pour elle une catégorie stylistique appropriée. S’agissant de saisir le caractère aimable de son évidente préciosité, je proposerais, pour ma part, et à défaut de mieux, le terme de Pop-rococo. En effet, le caractère brillant de tout ce qu’il compose ne dénote aucune arrogance de classe ni de culture. Sa richesse d’apparence et sa fragilité extrêmes n’ont rien à voir avec le luxe ostentatoire des nantis. L’hyper-monde qu’il convoque, et auquel il appartient, n’est en aucun cas celui de la mode et du bon goût. La beauté qu’il vise est souveraine, exempte de tout préjugé esthétique,

de tout embrigadement idéologique. Répondant à sa seule intuition sensible, elle ne fait aucune concession aux bonnes mœurs ou à la doxa des genres. C’est la splendeur d’un univers personnel qui s’impose mais que l’artiste s’attache, cependant, à mettre en scène pour la partager, faisant ainsi la démonstration que les mer- veilles qu’il installe sont à portée de tout regard, que la subtilité d’un équilibre ou la complexité d’un montage, si elles échappent au vulgaire, s’imposent, comme des évidences que l’on peut aisément saisir.

Skall possède plus d’une corde à son arc et plus d’un tour dans son sac. Sculpteur, performeur, vidéaste, installateur, l’ingénieux artiste relève le défi de l’art contemporain par une simple poétique du regard. Avec lui, l’apparence des choses triviales subit une étonnante métamorphose, elle se retourne comme un gant pour donner naissance au monde enchanté dont il signe la configuration bizarre. Dans ce paysage composite, la chasse au trésor peut commencer. Le regardeur voyagera longtemps, de pièce en pièce, de détail en détail. Tout ceci est bien étrange ; et, quelle densité de surprises au centimètre-carré ! La moindre d’entre elles n’est pas cette empathie que nous éprouvons d’emblée devant ces décors de féerie, comme si nous étions nourris de la même nostalgie improbable. Car Skall est un artiste hanté. On pourrait formuler que son imagination est composée de ses souvenirs, à condition d’ajouter aussitôt que ses souvenirs sont aussi la forme de son imagination. Car, si le point originaire de sa créativité se situe dans l’évocation d’une enfance qu’il a passée en Orient et en Afrique, son œuvre trouve sa pertinence dans le contexte d’une actualité qui est bel et bien présente. Certes, fin connaisseur des « arts premiers », Skall détourne à son profit des influences tradition- nelles, mais il n’hésite jamais à déplacer, au besoin, la symbolique des formes et la valeur des matières dont il s’empare. Tout est dans tout, et tout est illusion. L’art de Skall est sens dessus-dessous. Pour l’individu plus ou moins borné et aveugle qui passe sa portée, il constitue une illumination fugace, quelque chose comme un satori ludique et profondément démocratique.

 

Olivier Goetz

 

 

 

 

Repost 0
Published by castelcoucou
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 16:45

AFFICHE-mediatheque1.jpg

La Médiathèque de Forbach présente du 13 septembre au 29 octobre, en partenariat avec la galerie forbachoise associative d’art contemporain Le Castel Coucou, une exposition originale.

« Quartier Carton » propose au public de découvrir des travaux réalisés par des enfants dans le cadre du programme « Sports et Loisir » organisé par la Ville de Forbach. Les artistes en herbe ont travaillé sur le thème urbain. De leurs dessins ont émergé des constructions cartonnées, et c’est dans cette ville d’un genre nouveau que le public est invité à venir flâner !

« Quartier carton » est visible aux horaires d’ouverture du secteur Jeunesse, au 1er étage de La Médiathèque.

Deux heures du conte seront prévues autour de cette exposition, les mercredis 5 octobre (pour les 5-7 ans) et 12 octobre (pour les 8-11 ans). Réservation obligatoire au 03.87.84.61.90.

 

Repost 0
Published by castelcoucou
commenter cet article
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 19:41

inscription atelier enfant2

Repost 0
Published by castelcoucou
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 12:13

L’association Castel Coucou a le plaisir de vous inviter 

vendredi 16 septembre 2011 à 19h 

au vernissage "La Petite Lice" de Guillaume Greff

/ DJ Oliver Clément.

 

fly-recto-GG-cc.jpg

 

" Pendant l’automne 2010, j’ai marché plusieurs jours autour de Forbach. Lors de la première marche, j’ai suivi le tracé de la frontière entre l’Allemagne et la France de la Brème d’Or jusqu’à Freyming-Merlebach. Lors de la deuxième marche, j’ai abordé la ville en venant du sud-est depuis Bousbach jusqu’en bas de la côte de Spicheren à l’entrée de Saarbrücken via Behren. Le troisième jour, je me suis perdu dans la forêt du Warndt avant d’arriver en fin de journée sur les bords de Sarre €à l’entrée de Voelklingen."

 

L’ensemble des travaux présentés dans cette exposition sont des Ouvres inédites. A l’invitation de la galerie, Guillaume Greff a travaillé pendant plusieurs mois sur le territoire de Forbach. Il a exploité divers médiums avec beaucoup de sensibilité, nous offrant ainsi la possibilité d’aborder une démarche artistique contemporaine. La petite lice sera l’occasion pour les forbachois de redécouvrir leur région par le regard nouveau de l’artiste. Et c’est aussi une occasion unique pour les personnes de l’extЋrieur d’appréhender différemment un territoire .

 

 Une MARCHE sera organisée le 2 octobre 2011

accompagnée de l’artiste

à 14h (au Castel Coucou)

 

FLY VERSO GG cc

Capture-d-ecran-2011-08-23-a-13.25.49.png Capture-d-ecran-2011-08-23-a-13.26.07.png

 

castel coucou
60 Avenue St Remy
F-57600 Forbach


 

 

 

 

 

Repost 0
Published by castelcoucou
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 17:00

Dans le cadre du programme "Sports et Loisirs" organisé par la ville de Forbach

La galerie Le Castel Coucou

anime des ateliers Arts Plastiques pour les enfants,

pour les éveiller à la matière, la couleur, les travaux manuels...

L'idée est de faire travailler les enfants sur le thème de la ville.

François Billault, Vanessa Steiner et Noel Varoqui (les animateurs) 

 proposent aux enfants de réaliser un dessin à partir de la thématique

et c'est ce qui leur servira de base pour ensuite réaliser des constructions en papier... 

Il est actuellement possible de découvrir les premiers travaux des enfants

à la galerie du Castel Coucou

et d'en profiter pour vous plonger dans un univers coloré,

loin des immeubles gris ou des embouteillages des vacances...


FLYER-atelier-enfant1.jpg

Pour clore cet événement,

le Castel Coucou vous invite, vendredi 05 Août à l'hôtel de ville de Forbach,

pour présenter tous les travaux des enfants,

autour d'un goûter à 16h30.

 

(Pour les personnes de Metz et des environs qui souhaitent venir, n'hésitez pas à nous contacter pour l'organisation de covoiturage (castelcoucou@gmail.com, 07 61 41 06 06).

 

Repost 0
Published by castelcoucou
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 11:18

 

Castel Coucou et ses artistes en herbe ont le plaisir de vous inviter

à l'exposition des "Ateliers des Petits Coucous".

 

Mercredi 15 Juin 2011 à 16h
dans la galerie de l'association.

logo les ateliers des ptits coucous jaune

 

Cette exposition présentera une sélection de travaux réalisés

par les enfants ayant participé aux ateliers d'Arts Plastiques animés par Noël Varoqui.

 

 

Repost 0
Published by castelcoucou - dans exposition
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 08:27

   
Pour la troisième édition d'Une Nuit/Eine Nacht,
castel coucou vous invite à passer la soirée du vendredi 10 juin 2011 dans un hôtel de Forbach,
et de venir rencontrer les artistes qui investiront de manière très particulière les chambres de ce lieu atypique.

AFFICHE HOTELRVB


Cette année, une collaboration est menée avec le Carreau,
la scène nationale de Forbach et de l'est mosellan,
qui participera à ce projet, dans le cadre du festival Bataille de Rue mis en place par l'institution
du 10 au 12 juin, dans les rues de Forbach.


D'autres structures culturelles de la Grande Région participent également à cette édition :
le Casino du Luxembourg
l'Assolatelier
la Galerie Toutouchic
la Maison de l'Architecture de Lorraine


Photographie, Vidéo, Dessin, Installations, Performances, Lectures...sont au programme.
Mais le spectacle ne sera pas l'exclusivité des chambres : ambiance festive assurée!

Découverte et convivialité sont à l'honneur pour cette manifestation ouverte à tous.

*

Une navette au départ de Metz est mise en place pour l'occasion :
Informations et Réservations au 07 61 41 06 06.

*
 
 

 

ARTISTES PRÉSENTS

 

Anne-Sophie MAUREL "Courts de Contes"
INSTALLATION
L'installation « Courts de contes (on dit aussi contes de petite taille) » met en scène les contes de notre enfance, résumés en une seule phrase, en jouant sur les mots et les expressions, donnant ainsi une autre lecture.
http://asmaurel.jimdo.com/

Atelier théâtre du CARREAU / Des Chaises, un Texte
"Le Droit à la Paresse" / LECTURE / Direction Isabelle Adelus
PRÉSENTÉ PAR LE CARREAU
Un monde sans travail ? Une utopie, un truc de riches. Nous avons tellement bien intériorisé la « valeur » travail comme pivot central de nos existences qu’il nous est très difficile de penser un monde sans travail. Et pourtant…
Un monde où le travail serait une des activités annexes, avec manger, boire, faire l’amour, dormir, … c’était paraît-il la vie de nos ancêtres préhistoriques! Où en est la nôtre ? Qu’avons-nous gagné ? Pour mettre un peu de contrepoint et de distance, nous avons été chercher dans une abondante littérature des textes de Jules Lafargue (le gendre de Marx), Robert Louis Stevenson, et des poèmes de Clément Pansaert. Leur point commun : la paresse comme un droit ! Dans une longue soirée, sur la terrasse et dans une chambre, nous réapprendrons un peu de la lenteur, de l’oisiveté, de la nonchalance… L’atelier théâtre, sous la direction d’Isabelle Adelus, vous invite à paresser.

Catherine König et Thomas Keller / PERFORMANCE
PRÉSENTÉS PAR LE CARREAU
A l'occasion de son implantation chez vous, ANUBIS vous convie à une réunion d'information.
Mathieu et Béatrice Grimbert vous invitent à découvrir notre société et animeront ensuite une discussion et répondront à vos questions. Vous pourrez participer au concours "La fin justifie les moyens" et créer ainsi votre forfait personnalisé en ne gardant que ce qui vous attire parmi notre gamme actuelle.

Collectif Alias Black Market / PERFORMANCE
"Alias Black Market est une formation ouverte et expansée de jeunes femmes artistes. Cinq filles toutes indépendantes, cinq filles en autodérision qui ont bien assimilées les acquis du féminisme de leurs aînées. Cinq filles libérées qui sondent leur résistance en inventant des rôles absurdes pour jouer à la vie, à la mort.
Alias c'est Marie Aerts, Lucie Mercadal, Marie-Laurence Hocrelle, Lei Yang et Léa Lebricomte. Une nouvelle génération !"
Joël Hubaut


Collectif MULUPAM "Longue Vue" / INSTALLATION
 «Longue vue» est une installation vidéo créée par le collectif Mulupam : Muriel Carpentier, Lucile Hoffmann et Paméla Dorival. Comme plongés dans un fantasme, les éléments qui nous rattachent au réel s'effritent. Serait-ce les traces d'un cataclysme, le scénario d'un film fantastique ou bien l'invasion de la maison de poupée? Cette installation vidéo fait partie de l'exposition "ÉCLATS" composée de 6 installations (vidéo, son, espace scénographié...) dont la première présentation se déroulera du 14 au 20 novembre 2011 à Dijon.
 youtube : éclats /collectif mulupam

David VERLET "Ma Dernière Nuit" /  INSTALLATION
PRÉSENTÉ PAR L’ASSOLATELIER
"Dans ma chambre, j'ai laissé mes rêves, dans celle-ci je vais mettre mon avenir… Mais avant cela je dois passer une épreuve.  Dans le cortège bouffon qui m’accompagne, mes ami(e)s sont là pour cette nuit, la dernière où tout est permis… Mais jusqu’où suis je capable d’aller ce soir ?" A la fin du printemps, nombreux sont ces étranges cortèges qui déambulent en ville en attirant la convoitise ou les regards moqueurs. Cette installation photographique se veut questionner l’individu sur le passage, sur le rite prénuptial, sur ses propres limites, mais aussi sur ses représentations qui peuvent attirer l’envie ou tout simplement repousser.

Estelle VERNAY  "Set indoors" /  VIDÉO
Set indoors est une exploration vidéo dans différents intérieurs préfabriqués de décors de cinéma. Espaces en latence, vidés de leur narration, jouant avec des amorces de fictions et des lieux où la tension réside dans l’habitat et le quotidien, cette vidéo se joue entre une traversée visuelle d’espaces anonymes et communs et l’intimité que ces clichés provoquent. C’est un espace commun, un décor du quotidien, l’anonyme de l’intime.

FRÉDÉRIC SIMON "Un Temps dans la Chambre"

PERFORMANCE pour deux marionnettes et des passants
PRÉSENTÉ PAR LE CARREAU
Dans « Le temps et la Chambre » de Botho Strauss, Olaf et Julius vivent reclus dans leur chambre, Julius regarde par la fenêtre et décrit ce qu’il voit, en particulier une passante dans la rue dont il imagine la vie. Par la magie du théâtre, cette fille de la rue entend le jugement qu’on vient de porter sur elle et surgit un peu tard dans la chambre pour dire qui elle est vraiment.
Point de départ de cette proposition, un inconnu vous regarde par sa fenêtre, et pour la première fois vous pourrez entendre ce qu’on dit de vous, vous pourrez peut-être dire qui vous êtes : temps réel sur un sujet inépuisable : soi au regard de l’autre.

Karma LHAMO "La Chambre d'O" / INSTALLATION
Peu importe l'endroit où je vais, j'y emmène toujours mes petits poissons rouges. En apesanteur dans l'eau, ils ondulent et jouent des mélodies qui se répandent d'elles-même un peu partout dans l'univers. Pour ma part, j'trouve que c'est tout de même chouette d'être un petit poisson rouge qui ondule comme cela dans l'univers...

Les Établissements Tourneux / INSTALLATION
PRÉSENTÉE PAR LA GALERIE TOUTOUCHIC & LA MAISON DE L’ARCHITECTURE DE LORRAINE
"An Archictect Point Of View : Un Point De Vue Anarchitectural"
Un commando de parachitectes s’empare du Castel Coucou pour le mettre en boîte. Des milliers de modules envahissent l'espace. Point d’organisation ni de hiérarchie, l’accumulation d’un même objet permet aux visiteurs de modeler l’espace à leur guise. Invasive et proliférante la boîte voyage de galerie en galerie et devient l’unité de construction qui remodèle l’espace. Il sera interdit d’interdire, et pour être réalistes on pourra construire l’impossible. Anarchy in the Youki !
www.lesetablissementstourneux.fr

Leslie CHAUDET/ INSTALLATION
L’hôtel est une figure cinématographique qui a la particularité d’offrir un cadre mystérieux propice à toute forme de projection. L’installation présentée pour Une Nuit/ Eine Nacht convoque un univers sombre et flamboyant.
Des impulsions lumineuses induisent un rythme, une cadence évoquant celles des signalétiques lumineuses d’hôtel parfois précaires ou dysfonctionnelles. La proposition est une immersion dans l’espace intime de la chambre d’hôtel où l’angoisse et la fiction voisinent avec la réalité.
www.lesliechaudet.com

Letizia ROMANINI  "Awkward "/ INSTALLATION, 2011
PRÉSENTÉE PAR LE CASINO DU LUXEMBOURG
Une installation conçue avec des fils qui semblent flotter dans l'espace, captent et prolongent les trajectoires, mais bloquent également le passage, heurtent le corps, divisent et écrasent l'espace.
Une écriture spatiale créée à partir de fils tendus, qui varie selon le point vue du spectateur. Jeux de trajectoires entre les différents meubles qui habitent la chambre. Cette installation aborde de façon ludique des questions d’espace, d’inaccessibilité et de pénétrabilité.

Ludovic MENNESSON / SCULPTURES & DESSINS
Pour cette nuit, je me propose d’investir les espaces de l’hôtel de Forbach avec une série de sculptures traitant de la limite indicible entre espace public et domaine privé.
Une de mes sculptures se compose d’intimités architecturales provenant de la ville de Bruxelles, une autre dort d’un sommeil surréaliste quand quelques dessins minutieux scrutent les portes closes de la ville. A travers l’association de ces œuvres il s’agit d’opérer pour une nuit à un déplacement salutaire de sens et de matières.
krobars@aol.com /// http://precipite.blog.free.fr/

Philippe COMTESSE "Dormez Tranquilles, il ne se passe rien"  / INSTALLATION
«Dormez Tranquilles, il ne se passe rien» est composé d’un câble électrique attaché au mur, écrivant cette phrase. Un stroboscope est branché à ce câble et rythme l’apparition de cette phrase sur le mur. Elle est dérivée de cette expression populaire «Dormez tranquilles braves gens, il ne se passe rien», souvent utilisée pour mettre le doigt sur les agissements des gouvernements. Expression insistant sur des paroles rassurantes d’un gouvernement qui «nous cacherait des choses», elle est le credo des théories conspirationnistes les plus folles. Elle est, par ailleurs, le titre d’une conférence de mon père, spécialiste en ufologie. La mise en relation avec le flash du stroboscope, pose une tension en contradiction avec l’aspect faussement rassurant de cette sentence.

Sébastien MONTAG "Season of Victory?"/ PERFORMANCE
En partenariat avec le Cercle Pugilistique Forbachois
Pour clôturer son exposition, Sébastien Montag présentera une performance dans la galerie de l'association (à 2 min. de l'hôtel) de 21h à 23h. Il assénera de coups un sac de frappe suspendu dans la galerie, durant deux heures, à raison de 3 minutes pour une minute de repos... Les spectateurs sont susceptibles d'être invités à frapper à leur tour certains pictogrammes représentés sur le sac et visibles sur d'autres pièces de l'exposition.
http://sebastien-montag.over-blog.com/

Valentina TRAÏANOVA "Demain demain" / PERFORMANCE, 2011
Installation sonore pour une voix et deux haut-parleurs
Pour la troisième édition du projet Une Nuit / Eine Nacht 2011 l’artiste franco-bulgare Valentina Traïanova a choisi d’investir le lieu de la salle de bain de l’hôtel par une performance inédite intitulée  « Demain demain » dans laquelle elle interprétera librement chansons ou poèmes et se livrera à des improvisations vocales chantées ou parlées.
http://www.franceculture.com/emission-atelier-de-creation-radiophonique-arthur-gonzales-ojjeh-nomade-commotionne-2011-01-16.html

Viola KOROSI & Yoann HAGNÉRÉ "5 minutes. Une nuit d'hôtel"/ EDITION
Imaginons un monde où tout s'accélère. Consommation effrénée. Rentabilité. Location de chambre à la minute.
Voilà vos clés, entrez, prenez possession de la chambre, photographiez votre nuit d’hôtel et ressortez. Ce moment d'intimité devient public sitôt la porte franchie. Toute la nuit nous produirons des livres issus des photos prises par les visiteurs, qui partirons avec un fragment de cette nuit.
www.ouestpasseelajourneedhier.com
http://violakorosi.ultra-book.com/book
http://photoyoann.ultra-book.com/book

Yves COQUEGNIOT "Milano/Minibar" / PHOTOGRAPHIE
Ma vie d’assistant photographe pour de grands magazines de design m’a amené à loger dans des hôtels dont le prix d'une chambre représentait la moitié de mon salaire mensuel. D'abord dérouté, je me suis une nuit adjoint de mon appareil photo et du mini-bar d’un palace milanais pour dédramatiser dans l’apesanteur ce qui m’apparaissait essentiellement comme une perte.
www.yvescoqueugniot.com

 

 

 

LOGOS-PARTENAIRES

Repost 0
Published by castelcoucou
commenter cet article
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 17:12

 

VISU SÉBASTIEN MONTAG WEB

 

 

EXPOSITION
du 13 Mai au 10 Juin 2011

VERNISSAGE
Vendredi 13 Mai 2011

18h30 à la Galerie Castel Coucou, / 60 Avenue St Remy, Forbach
19h30 à la salle d'entraînement du Cercle Pugilistique de Forbach /  19A Rue de Remsing, Forbach

PERFORMANCE
Vendredi 10 Juin 2011 / de 21h à 23h, Galerie Castel Coucou

 

 

 

 

"Mon passé de boxeur m'a incité à mettre en relation la boxe et la vie, d'interroger nos manières de lutter, de combattre, de résister.
Le boxeur est sorti de son espace de combat afin d'être transposé dans notre quotidien. Lors d'une précédente installation, un ring était suspendu à l'envers et marquait symboliquement ce transfert.
Le ring, cet espace où il est si aisé de passer de la douleur au triomphe, de l'ombre à la lumière, a fait basculé le combat dans la vie! Chacun de nous devient  un boxeur sur lequel planent Eros et Thanatos.
Un glissement sémantique de la boxe vers la vie est donc mis en place afin de révéler le boxeur tel un héros romantique. Provoquer, esquiver, encaisser, vaincre, décaler, cadrer, lutter... sont autant de mots qui ont le pouvoir de convoquer et questionner nos situations individuelles, collectives et quotidiennes.
Les pièces réalisées recourent à différents médiums : peinture, dessin, photographie, installation.
Dans ce « donner à voir » se pose un « donner à réfléchir »."

 


L'exposition s'achèvera Vendredi 10 Juin, le jour de la troisième édition du projet "Une Nuit/Eine Nacht", organisée par castel coucou dans un hôtel forbachois. C'est dans ce cadre que Sébastien Montag présentera une performance dans la galerie de l'association (à 2 min. de l'hôtel) de 21h à 23h. Il assénera de coups un sac de frappe suspendu dans la galerie, durant deux heures, à raison de 3 minutes pour une minute de repos... Les spectateurs sont susceptibles d'être invités à frapper à leur tour certains pictogrammes représentés sur le sac et visibles sur d'autres pièces de l'exposition.

 

 

 

HORAIRES D’OUVERTURE
Galerie Castel Coucou : jeu/vend/sam 14h-18h
Salle d'entraînement du Cercle Pugilistique Forbachois :
mar/jeu 18h30-20h30 // merc/vend 17h30-19h30

 

 

 

http://sebastien-montag.over-blog.com/

 

Repost 0
Published by castelcoucou - dans exposition
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 13:31

 

APPEL À PROJETS
UNE NUIT / EINE NACHT
- une nuit à l’hôtel -
Vendredi 10 juin 2011 - 19h / 01h
castel coucou / Forbach (Moselle)

visu hotel 2011 web

 

 

Voici revenu le temps d’Une Nuit/Eine Nacht!
Cette année encore, castel coucou sollicite les artistes d’ici et d’ailleurs pour participer à ce projet atypique et convivial.
Effectivement les délais sont courts, mais les idées simples et originales sont parfois les meilleures!

 


PRÉSENTATION ///
Pour la troisième édition de ce projet, Castel Coucou et la Scène Nationale du Carreau invitent des artistes à investir les chambres d'un hôtel de Forbach et s'approprier ce lieu singulier, relevant du public et du privé, de l’anonyme et de l’intime. Le but est de passer un moment convivial le temps d'une nuit, en découvrant œuvres et performances dispersées sur l'ensemble de l'hôtel et de pouvoir rencontrer en toute intimité les artistes invités.

MODALITÉS DE SÉLECTION ///
Les dossiers de candidatures seront examinés en fonction de la pertinence et de l'originalité des propositions.
Aucune forme de création artistique n'est exclue (peinture, photographie, installation, son, vidéo, performance,...). ///

BUDGET ///
Seront pris en charge par l'association : le trajet de l'artiste, les repas et l'hébergement pour la nuit de la manifestation.
Frais de production éventuels à définir selon projet. ///

PIÈCES DU DOSSIER À ENVOYER PAR COURRIER OU MAIL AVANT LE 06 MAI 2011 :
CV /// Book /// Descriptif du projet (Démarche artistique, Fiche technique avec matériel requis et budget prévisionnel,...) ///

POUR OBTENIR PLUS DE RENSEIGNEMENTS sur l'événement, ou les précédentes éditions de "Une Nuit / Eine Nacht", contactez nous par mail / castelcoucou@gmail.com ou par téléphone / 07 61 41 06 06
Des photos des précédents projets sont visibles sur le site de l'association : www.castelcoucou.fr ///

CALENDRIER ///
Date limite de candidature : vendredi 06 mai 2011
Sélection des projets : lundi 09 mai 2011
Une Nuit / Eine Nacht 2011 : vendredi 10 Juin 2011, 19h-01h ///


Repost 0
Published by castelcoucou
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 20:37

 

VISU-JOHAN-PARENT-WEB.jpg
Exposition / Ausstellung
du 1er Avril au 30 Avril 2011 // 1. April bis 30. April 2011

Vernissage / Eröffnung
Vendredi 1er Avril 2011 à 18h30 // Freitag, den 1. April, 18.30 Uhr

 

 

"La Machine Hypocondriaque
Mes propositions évoquent un univers psychique. L'ambiance froide et "démonstrative" est intimement liée à une sorte de  "magie", une étrangeté que génèrent ces objets animés souvent issus de recyclage. Dans leur ensemble, mes travaux exposent par le biais de différents dispositifs d'installations, des objets malades, narcissiques, vieillissants, contagieux comme un virus imaginaire qui se généralise dans l'espace réel. Les œuvres en constante évolution, tant par leur forme que par leur caractère général exponentiel et boulimique, deviennent des symptômes visibles et existants qui changent nos perceptions et l'espace lors de manifestations. Échos d'activités humaines et de pratiques quotidiennes contemporaines, la machine hypocondriaque est en route...

Remontées Mécaniques
Les machines et les objet proposent dans mon travail un spectacle où le spectateur entretient un état contemplatif ou, au contraire, une mise à distance par rapport à l'œuvre. L’idée de révolte est sous-jacente, comme pour souligner un état de surplus et d’énergie intense. Une vision narrative qui permet de considérer l’objet à travers l’espace et le temps où il exécute une activité incessante et répétitive. Mes propositions se caractérisent comme des observations fictives. Elles témoignent d’un temps éventuel où l’objet, à force de gestes permanents ou de tensions, deviendrait comme fou. Ici la machine et les éléments acquièrent une présence du fait qu‘ils se révoltent, s’enclenchent tout seul, refusent de se tenir tels des personnages. Le spectateur vient à admirer devant ces objets autonomes un écho d’une activité humaine, un reflet de ses gestes et de ses comportements. Ces travaux exposent un champ de réflexion sur une sorte de personnification des objets. Ceux-ci sont animés et prennent vie, comme pour imiter des états physiques et psychiques des individus. Une façon de revisiter de manière comique et poétique notre monde quotidien, par une sorte de réenchantement des corps usuels qui nous entourent. Avec ces combinaisons d’objets en mouvement, il s’agit peut être de réactualiser des interrogations sur les machines telles qu’elles étaient perçues au XVIIIe au XXe siècle. Dans Les Montres Nouveaux, Daniel Compère explique qu’au début de l’ère industrielle, les machines étaient assimilées à des êtres vivants, générant pour les individus un état contradictoire entre inquiétude et contemplation. Dans cette même lignée, mes propositions se constitueraient comme une réappropriation de ces interrogations anciennes, afin de les adapter à notre époque. L'enjeu est de dévoiler les relations que l'on entretient avec ces objets à priori froids et impersonnels. On peut dégager une possible observation sur nos relations avec les éléments inertes dans notre ère actuelle. Cette vision d’objets ou de situation personnifiée, ne correspondrait-elle pas à une sorte de fétichisme, un anthropomorphisme exacerbé, qui serait peut-être dû à notre ère matérialiste et désenchantée?"

 Ouverture // Öffnungszeiten
Jeu/Vend/Sam // 14-18h // Do/Fr/Sa // 14-18 Uhr
 
 
http://jokart.over-blog.com/






Repost 0
Published by castelcoucou - dans exposition
commenter cet article